Médicaments et enfants

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ! » ce slogan percutant, on l’a tous globalement bien intégré et les médecins ont désormais la main plus légère sur les ordonnances.
Oui mais, que faire lorsque des parents arrivent affolés en salle d’attente, parce que leur petit bout soufre de reflux gastro œsophagien ? Les médecins prescrivent encore trop souvent et de façon assez automatique des médicaments comme le Motilium et le Primpéran alors qu’ils ne sont pas indispensables ! Même chose pour les traitements de la sphère ORL : toux bronchite et rhino-pharyngites.

Medicament

Comment faire face à ces maux sans médicaments ?
Dans certains cas les médicaments sont incontournables mais pour la plupart,  ils permettent juste de rassurer les parents et de leur permettre de passer une nuit plus confortable. Certains pédiatres s’insurgent : avoir des enfants c’est aussi faire face à ce genre de désagréments sans pour autant avoir recours à des molécules qui ne sont jamais anodines. Pour une gastro par exemple, dans la majorité des cas il suffit d’épaissir le lait avec de l’amidon ou de remplacer le lait habituel par un lait spécifique. Le rototo d’après biberon est également indispensable : il faut garder son bébé contre soi, à la verticale, pendant quelques temps pour l’aider à digérer avant de le coucher… Les pédiatres rappellent également que sans perte de poids et sans fièvre, un reflux est considéré comme normal chez le nourrisson.

Le bon sens et les petits remèdes de nos grands-mères semblent en effet avoir été totalement spoliés par les laboratoires pharmaceutiques qui, sous couvert de vouloir rendre la vie des parents plus confortable ont élaboré des remèdes chers, souvent inefficaces et potentiellement dangereux. Mais être parent c’est forcément contraignant et c’est aussi se réveiller la nuit parce que son enfant tousse, humidifier sa chambre avec une serviette mouillée sur le radiateur, le faire boire régulièrement et lui nettoyer le nez avec du sérum physiologique. Les spécialistes rappellent que la toux est un réflexe de protection des bronches qui peut durer 15 jours…

Patience donc, l’abus de médicament n’est jamais anodin, surtout chez les petits ;)

4 comments on “Médicaments et enfants
  1. Je suis d’accord avec toi, pour un simple rhume, nos petits se retrouve souvent avec une tonne de médicament, alors qu’avec un peu d’homéopathie et un bon mouchage de nez cela rentre rapidement dans l’ordre.

  2. J’arrive un peu tard, mais j’avais gardé ton billet de côté car je le trouve tout à fait juste!
    Mes crapouillots ne sont que très rarement malades, ou plutôt, je ne les emmène que très rarement chez le médecin. Un rhume se soigne effectivement très bien à la maison.
    Et le plus surprenant, c’est que ça crée un cercle vertueux: j’ai des casse-cou (il paraît que c’est invariable, ce mot) qui ont eu plusieurs fois des points de suture. A chaque fois, le médecin demande s’ils n’ont pas de réactions aux antibiotiques. Quand je dis qu’ils n’en on jamais eu (oui, c’est possible à bientôt 6 ans!), la réaction est toujours la même « ah ok, bon alors on ne va pas leur en donner, surveiller juste que ça ne s’infecte pas ». La petite en a eu car elle a une fois une otite, mais c’est tout. Je ne suis pas du tout opposée aux antibiotiques, mais ça montre juste qu’ils sont souvent donnés par facilité/habitude!

    • Merci pour ton commentaire, c’est exactement comme ça que je vois les choses ! Cela prouve bien qu’on en fait beaucoup trop avec tous ces médicaments et autres antibios … C’est appréciable de voir qu’une petite révolte existe ;)

  3. Comme on dit, moins on va chez le médecin, mieux on se porte et c’est valable aussi pour nos ptits loupiots . Laissons leur système immunitaire se défendre et se construire, plutôt que d’user de chimie artificielle au moindre toussotement . N’oublions pas que les labo pharmaceutiques sont des entreprises dont l’objectif est plus de faire du profit que de s’occuper de notre santé !! D’ailleurs ils ont besoin de malades pour exister et n’ont donc pas intérêt à nous soigner trop rapidement ;) Valorisons les médecines alternatives et naturelles quand c’est possible …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>